L’histoire d’Oursel-Maison et son hameau de la neuve rue.

 

Un peu d’histoire ...

Ursus Mansio en 1164, Ursemeisons, Ourse Meson, Seurmaison, Cermaison, Ours-Maison. Dans presque tous les ouvrages ou calendriers PTT, ce lieu s’écrit Ourcel-Maison ; cependant sur les plaques d’entrées du village, il est orthographié Oursel-Maison, ce qui tient compte de l’étymologie.

Cette commune comptait en 1720 : :.369 habitants, . en 1791 433 h., en 18 24 473 h., en 1899. 235 h., en 1926 ;.. 191 h., et en 1985 : 157 habitants.Retour ligne automatique
L’altitude. moyenne : 155 mètres à Oursel, 180 mètres au hameau de La Neuve Rue. L’origine du nom vient du nom d’homme germanique "Ursinus" et du Latin "mansio" voulant dire demeure.

L’abbaye de Breteuil possédait, dés le XII ème siècle, une partie du territoire d’Oursel-Maison ; le village et le reste des terres lui furent données en 1239 par Hugues de Fransures, seigneur du lieu.Retour ligne automatique
Il existait deux moulins à vent sur le territoire d’Oursel, situés à l’est du chef-Lieu. Une partie de la population fabriquait des chaînes de laine.

La chaussée Brunehaut ancienne voie romaine longe une partie du territoire d’Oursel, et se dirige vers Cormeilles.

La Neuve Rue est un hameau d’Oursel qui comptait 200 habitants en 1830. Ce hameau dépendit jusqu’au XVème siècle de Francastel, les deux lieux étant contigus. Le seigneur de Francastel, appauvri par les guerres, fut obligé de céder les revenus de ce hameau à sa sœur qui était abbesse de St Cyr, prés de Paris, et celle-ci par l’intercession de l’abbé de Breteuil qui, dirigeait sa conscience, obtint que la Neuve Rue fût réuni à Oursel-Maison, dont la seigneurie appartenait, à l’abbaye de Breteuil.

L’église d’Oursel fut, semble t-il, l’une des premières construites dans le Beauvaisis après le martyr de Saint Lucien. Rien ne rappelle cette époque dans la construction actuelle. Il est écrit sur une plaque fixée sur le fronton de l’église : "Suivant la tradition diocésaine et locale, Saint Lucien envoyé dans les Gaules, dés l’origine du Christianisme est venu prêcher l’évangile dans cette vallée d’Oursel Maison et a célébré les

Saints Mystères en ce lieu".
L’église d’Oursel fut, semble t-il, l’une des premières construites dans le Beauvaisis après le martyr de Saint Lucien. Rien ne rappelle cette époque dans la construction actuelle. Il est écrit sur une plaque fixée sur le fronton de l’église : "Suivant la tradition diocésaine et locale, Saint Lucien envoyé dans les Gaules, dés l’origine du Christianisme est venu prêcher l’évangile dans cette vallée d’Oursel Maison et a célébré les Saints Mystères en ce lieu".

La Grange est une ferme au nord d’Oursel. C’était une ancienne ferme de l’abbaye de Breteuil qui en a eu la propriété dés 1164. Elle était entourée de fossés et de quelques fortifications. Un hameau, nommé Petit Mesnil, appelé ainsi par opposition à Grand-Mesnil, écart de Campremy, fut détruit pendant ta Ligue et ne dut jamais rétabli.